Le droit d’habiter la cité

La sociologue Marie Loison-Leruste montre comment la domiciliation des personnes sans domicile constitue leur clé d’entrée dans le droit. Au delà de la réflexion sur le non-recours, suggère-t-elle, il est urgent que l’État soutienne les professionnels dans leur accompagnement. La question de l’accès aux droits sociaux est centrale dans la mise en œuvre des politiques publiques : comment faire en sorte que les publics à qui l’on destine des aides soient les « bons » publics, qu’ils aient connaissance de (…)

Source : Le droit d’habiter la cité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s