Soutien à Djemila Benhabib

Caroline Fourest

benhabib-djemila-2015-web22

Les procès en sorcellerie ne sont pas terminés. Même au cœur des démocraties sécularisées, les opposants à l’islamisme subissent une intimidation à la fois physique et juridique.

Aujourd’hui s’ouvre à Montréal le procès de Djemila Benhabib, infatigable combattante de la laïcité de l’Algérie, où elle est née, jusqu’au Canada.

Le procès est intenté par un établissement scolaire privé portant le nom d’Écoles musulmanes de Montréal (EMMS). Il est subventionné à hauteur de 425 000 $ par le ministère de l’éducation. Ce qui est en soi scandaleux.

L’autre scandale, c’est que ce procès vise clairement la liberté d’expression.

Cet établissement religieux reproche à Djemila Benhabib d’avoir dénoncé sur son blog l’endoctrinement pratiqué par ces établissements confessionnels, celui qu’elle a elle-même subi en Algérie et qui a précipité le pire : le port obligatoire du voile islamique par des petites filles et la récitation de versets appelant à exterminer les mécréants.

Dans l’un de…

View original post 257 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s