Espace public, urbanité et démocratie

Source : Espace public, urbanité et démocratie

Publicités

Des mondialisations plus discrètes

Les grandes multinationales ne sont pas les seuls acteurs de la mondialisation. Celle-ci s’incarne aussi dans des formes moins visibles d’échange, qui prennent place dans des espaces souvent tenus pour marginaux. Armelle Choplin et Olivier Pliez attirent notre regard sur ce commerce en mode mineur. Si les manifestations de la mondialisation sont omniprésentes, ses acteurs et ses espaces, quant à eux, peuvent demeurer discrets. Les routes de l’échange transnational, maritimes plus que terrestres, (…)

Source : Des mondialisations plus discrètes

Soutien à Djemila Benhabib

Caroline Fourest

benhabib-djemila-2015-web22

Les procès en sorcellerie ne sont pas terminés. Même au cœur des démocraties sécularisées, les opposants à l’islamisme subissent une intimidation à la fois physique et juridique.

Aujourd’hui s’ouvre à Montréal le procès de Djemila Benhabib, infatigable combattante de la laïcité de l’Algérie, où elle est née, jusqu’au Canada.

Le procès est intenté par un établissement scolaire privé portant le nom d’Écoles musulmanes de Montréal (EMMS). Il est subventionné à hauteur de 425 000 $ par le ministère de l’éducation. Ce qui est en soi scandaleux.

L’autre scandale, c’est que ce procès vise clairement la liberté d’expression.

Cet établissement religieux reproche à Djemila Benhabib d’avoir dénoncé sur son blog l’endoctrinement pratiqué par ces établissements confessionnels, celui qu’elle a elle-même subi en Algérie et qui a précipité le pire : le port obligatoire du voile islamique par des petites filles et la récitation de versets appelant à exterminer les mécréants.

Dans l’un de…

View original post 257 mots de plus

Le droit d’habiter la cité

La sociologue Marie Loison-Leruste montre comment la domiciliation des personnes sans domicile constitue leur clé d’entrée dans le droit. Au delà de la réflexion sur le non-recours, suggère-t-elle, il est urgent que l’État soutienne les professionnels dans leur accompagnement. La question de l’accès aux droits sociaux est centrale dans la mise en œuvre des politiques publiques : comment faire en sorte que les publics à qui l’on destine des aides soient les « bons » publics, qu’ils aient connaissance de (…)

Source : Le droit d’habiter la cité