Les Initiatives citoyennes européennes sous-utilisées

logoICELe Traité de Lisbonne (2012) prévoit l’instauration d’un système d’Initiatives citoyennes européennes permettant au quidam de l’Union de faire entendre sa voix auprès de la Commission européenne. Le principe est le suivant : il faut qu’au moins 1 million de personnes issues d’au moins un quart des payes membres de l’UE se mobilisent pour faire part à la Commission de propositions d’actes juridiques relevant de ses domaines de compétence.

tout le détail sur le fonctionnement des ICE se trouve ici :

http://ec.europa.eu/dgs/secretariat_general/citizens_initiative/index_fr.htm

Un récent rapport de la Commission fait justement le bilan de l’utilisation de ces ICE, insuffisamment utilisées. bilan et propositions d’amélioration dans le document suivant :

http://ec.europa.eu/transparency/regdoc/rep/1/2015/FR/1-2015-145-FR-F1-1.PDF

Citoyens, mobilisez-vous!!

Le 25 mai, je choisis Mon Europe!

Les élections européennes sont l’occasion, pour certains mouvements de taille modeste, de se faire connaître à peu de frais (contrairement aux scrutins nationaux, le seuil au-dessus duquel les frais sont remboursés est à 3% au lieu de 5%). Seul hic : c’est un scrutin à un tour, et il y a pléthore de listes (31 en Ile-de-France!!!), donc risque fort de dispersion des voix.

Si je ne suis pas insensible aux positions du Parti pirate par exemple, pour autant, je préfère maximiser les chances de voir changer le visage de l’Europe.

 

Aussi, c’est sans hésitation que je voterai pour

Choisir notre Europe

Et voir Martin Schulz à la tête de la Commission!

Aux urnes!

Citoyen, cette fois, l’Europe c’est toi qui la dirigeras!

seminaireep2014

Enfin! Le mythe de la Commission européenne, Mal absolu, boîte hors de tout contrôle démocratique, s’effondre : ce 25 mai 2014, ce sont les citoyens qui lui donneront eux-mêmes un nouveau visage.

Le Président de la Commission sera désigné au regard de la composition du futur Parlement européen, issu du groupe majoritaire. Et, une première, nous avons assisté hier soir au premier débat entre les 5 principaux candidat(e)s.

 

Pour celles et ceux qui l’auraient raté, il est encore disponible ici:

http://www.elections2014.eu/presidential-debate/fr

Très intéressant de voir enfin des candidat(e)s transnationaux, issus de différents pays (majoritairement des pays fondateurs, mais c’est déjà très bien).

Depuis hier soir, on ne peut plus dire que l’Europe c’est loin de nous, que nous n’avons aucune prise dessus, au contraire! L’Europe de demain sera notre responsabilité à tou(te)s!

En ce qui me concerne, le choix est fait, ce sera Martin Schulz :

determination

 

L’Europe passe aussi par le logiciel libre!

Parce que l’Europe des citoyens passe aussi par le partage des idées et de la création, le logiciel libre s’invite dans la campagne européenne par le biais du Free Software Pact.

Pour en savoir plus, il suffit de cliquer sur la bannière ci-dessous :

 
Bannière du Free Software Pact